català | castellano | english | français | русский

Visite: (+34) 972 50 60 94
Consortium: (+34) 972 51 45 85

Baluarte de Santiago

Le bastion est un des éléments des fortifications classiques. Il remplace, dans celles-ci, la tour pour fournir les feux de flanquement sur la courtine et défendre les angles du corps de place. Il est constitué par un talus de terre appuyé sur le mur intérieur du fossé, l'escarpe. Le talus constitue une plate-forme, la banquette, où est disposé le plus gros de l'artillerie de la place forte.

Sa forme est pentagonale, avec deux faces vers l'ennemi, deux flancs fournissant les feux de flanquement sur la courtine et la gorge vers le corps de place. Les flancs étaient de deux types, droits ou courbes avec des orillons. Le bastion pouvait être plein et coiffé d'un cavalier, une plateforme surélevée, elle aussi pentagonale, où se positionnait l'artillerie à longue portée. Les bastions alternaient avec des ouvrages avancés, les demi-lunes et tenailles qui croisaient leur feux avec ceux des bastions, dessinant un plan général en étoile. Les angles des bastions étaient souvent équipés d'une guérite pour les sentinelles du fort.

Le Santiago, situé au nord-est, et San Narciso, le Sud-Est sont égaux les uns aux autres, sont connectés avec la place et est l'intérieur d'un magazine épreuve des bombes de poudre, dont la voûte est arqué et a l'intérieur des contreforts.